Alfred Méry (Alfred Emile Méry)

1824 – 1896

Alfred Emile Méry est un peintre animalier français, actif entre 1861 et 1892.

Il commence par peindre les insectes dans leur milieu naturel (abeilles, guêpes, frelons) puis les oiseaux les plus communs (moineaux, mésanges, pies, etc.) et enfin les bêtes à plumes de la basse-cour (poules, poussins, canetons etc.). A partir de 1870, il introduit des rats, des singes et des chats dans sa ménagerie ; mais ces animaux ne font jamais bon ménage avec les oiseaux ou les abeilles toujours présents. La permanence de conflits entre espèces et entre individus est, d’ailleurs, le sujet constant des peintures et aquarelles d’Alfred Méry.

Il signe souvent ses œuvres ƎMĒRY avec le E (pour Emile) en miroir.

Apprécié de son temps, Méry est, depuis, complètement tombé dans l’oubli. Il est présent dans les musées d’Angers, de Montauban, de Bayonne, de Montmartre, de Langres et de Limoges.

Son absence de notoriété et un siècle et demi de dispersion rendent difficile l’inventaire de l’œuvre. Le catalogue est pourtant bien avancé, ainsi que la reconstitution biographique. Pour compléter et achever ce travail, tout renseignement est précieux.

Nous vous serions très reconnaissants de nous signaler les peintures, aquarelles, photographies et lettres autographes en rapport avec ce peintre.

En retour  des renseignements que vous pourriez nous fournir, nous serons heureux de répondre à vos questions sur Emile Alfred Méry (l’ordre des prénoms est changeant !).

Pour toute communication, s’adresser à :

alainfblondel@yahoo.fr

 

 

Alfred Emile Méry is a French animal painter, active from 1861 to 1892.

He started with painting insects in their natural habitat (bees, wasps, hornets) then it was the birds (sparrows, titmice, magpies) and ended with animals of feathers from the barnyard ( chicks, ducklings, hen etc..)

From 1870, he introduced rats, monkeys and cats to his menagerie ; but they never got along very well with the bees or the birds.

The permanent conflict between species and between individuals is in fact the common thread in Alfred Méry’s paintings.

He often signs his paintings ƎMĒRY with a mirrored E (for Emile) .

Very much appreciated in his time, Méry has since been completely forgotten about.

His lack of notoriety and a century and a half of scattering have made difficult the task of compiling an inventory of his work.

Nevertheless, the catalogue and his biography are well in progress.

To complete this work, any info will be most precious.

We would be forever grateful if you could let us know of any paintings, water colour paintings, photography, or any manuscripts linked with the painter.

We will be happy to answer to any questions you have on the subject of Emile Alfred Méry (the order of his first name are ever changing!)

For any communication, please send me an email at :

alainfblondel@yahoo.fr

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s